Politique

Algérie : quand Sellal veut faire de Bouteflika « un roi »

Lors d’un meeting tenu mardi à Alger, Abdelmalek Sellal n’a pas hésité à employer les grands mots pour soutenir Abdelaziz Bouteflika. Le directeur de campagne du président est même allé jusqu’à s’interroger sur la nécessité de faire de son candidat « un roi ».

Mis à jour le 9 avril 2014 à 17:08

Le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, Abdelamalek Sellal. © AFP

Certains proches d’Abdelaziz Bouteflika n’hésitent plus à dire des énormités pour soutenir leur champion. C’est le cas d’Abdelmalek Sellal qui, le mardi 8 avril, lors d’un meeting électoral à Alger, s’est livré à une tirade plus qu’étonnante, repérée par nos confrères algériens d’El Watan 2014. Selon le directeur de campagne du président-candidat, Abdelaziz Bouteflika serait "tombé malade pour l’Algérie" et il faudrait à ce titre lui être "reconnaissant" et envisager de "faire de lui un roi".

"Je dénonce ces comploteurs qui nous veulent du mal, qui noircissent notre image, a asséné Abdelmalek Sellal à la tribune. Nous voulons juste construire le pays, sans intérêts personnels. Bouteflika a sacrifié sa vie pour l’Algérie. Bouteflika est tombé malade pour l’Algérie. Comment donc ne pas être reconnaissant pour ce qu’il a fait ? Comment ne pas faire de lui un roi ?"

___

Benjamin Roger