Politique

Nigeria : sept policiers et un civil tués dans une attaque de Boko Haram

Une femme devant les bureaux de la Hisbah, police des moeurs, à Kano. © AFP

Selon des sources policières, des combattants du groupe islamiste Boko Haram ont attaqué mercredi un poste de police, un tribunal et une banque dans le nord du Nigeria. Bilan : sept policiers et un civil ont été tués.

"Le raid, dans la ville de Gwaram, dans l’État du Jigawa (nord) a débuté à 1 heure mercredi [9 avril] et déclenché une fusillade qui a duré plusieurs heures entre assaillants et forces de l’ordre", a déclaré Tamari Yabo, inspecteur général adjoint de la police pour la région. Un poste de police, un tribunal et une banque étaient les cibles de cette nouvelle attaque du groupe islamiste Boko Haram dans le nord du Nigeria. "Nous avons perdu sept policiers. Un civil a également été tué", a indiqué le responsable de la police.

>> Voir aussi notre carte interactive : Boko Haram, un anniversaire macabre.

Des islamistes "supérieurs en nombre et en armes"

À l’en croire, les assaillants sont arrivés à moto, ou à bord de véhicules volés. Et ils étaient "supérieurs en nombre et en armes", a ajouté Tamari Yabo pour tenter de justifier les pertes enregistrées du côté des forces de l’ordre.

L’État du Jigawa, cible de l’attaque, partage une frontière avec celui de Yobe, bastion de Boko Haram et l’un des trois États du nord-est du pays placés sous état d’urgence depuis mai 2013.

Selon des sources concordantes, certains islamistes pourraient avoir rejoint l’État du Jigawa pour fuir la pression militaire dans leurs anciens bastions.

(Avec AFP)

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte