Politique

Guinée-Bissau : face à face entre José Mario Vaz et Nuno Gomes Nabiam au second tour

Par
Mis à jour le 17 avril 2014 à 09:38

José Mario Vaz, du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC, principal parti du pays), affrontera le candidat de l’armée, Nuno Gomes Nabiam, le 18 mai, au second tour de la présidentielle en Guinée-Bissau.

José Mario Vaz, candidat du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-vert (PAIGC, principal parti du pays) est arrivé en tête au premier tour de l’élection présidentielle du 13 avril avec 40,9%. Il a devancé Nuno Gomes Nabiam, lui soutenu par l’armée.

Les deux hommes seront opposés le 18 mai au second tour.

Paulo Gomes, ancien haut fonctionnaire international, a été crédité de 9,7 %, alors que Abel Incada, candidat du Parti de la rénovation sociale (PRS), deuxième parti du pays et formation de Kumba Yala, ex-président récemment décédé, a lui obtenu 7,3 %.

>> Lire aussi : Importante mobilisation avec au moins 70 % de participation

La participation a dépassé 80%, un taux exceptionnel pour la Guinée-Bissau où elle n’excédait pas 60% lors des précédents scrutins similaires.

Le PAIGC a remporté la majorité absolue au premier tour des législatives organisées le même jour, avec 55 sièges de députés sur 102. Le PRS en a gagné 41, le reste étant partagé par de petits partis.

Plusieurs fois reportées, ces élections générales doivent rétablir la légalité constitutionnelle deux ans après le putsch du 12 avril 2012 qui avait renversé le régime du Premier ministre Carlos Gomes Junior entre les deux tours d’une présidentielle interrompue de facto.

>> Pour aller plus loin : Trafic de cocaïne et commerces illicites, bienvenue dans la Bissau Connection

(Avec AFP)