Politique

Algérie : Abdelaziz Bouteflika remanie partiellement le gouvernement Sellal

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika. © AFP

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a procédé, lundi, à un remaniement partiel du gouvernement que dirige Abdelamalek Sellal. Si les titulaires des portefeuilles régaliens sont reconduits dans leurs fonctions, 14 nouveaux ministres font leur entrée dans l'équipe gouvernementale.

Mis à jour le 5 mai à 18H08.

Alors qu’on lui prêtait l’intention de former un gouvernement d’union nationale, le président Bouteflika, réélu le 17 avril dernier pour un quatrième mandat, a dû se résoudre à nommer une équipe de technocrates. Sollicités pour rejoindre le giron du pouvoir, le FFS (Front des forces socialistes), le PT (Parti des Travailleurs) de Louisa Hanoune et Abdelaziz Belaid, candidat à la présidentielle d’avril 2014, ont décliné l’offre présidentielle.

>> Lire aussi : Courte allocution d’Abdelaziz Bouteflika pour sa prestation de serment

Sans surprise donc, les ministères de souveraineté n’ont pas connu de grands chambardements. Tayeb Belaiz est ainsi maintenu au ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, est reconduit comme vice-ministre de la Défense nationale, Ramtane Lamamra dirigera encore le ministre des Affaires étrangères alors que Tayeb Louh garde son portefeuille de ministre de la Justice et garde des Sceaux.

Directeur de la Communication du candidat Bouteflika, lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 2014, Abdessalem Bouchouareb fait son entrée dans le gouvernement comme ministre de l’Industrie et des Mines. Ancien journaliste, écrivain et ex-responsable de la communication auprès l’opérateur privé de téléphonie Mobile Djezzy, Hamid Grine hérite du département de la Communication. Réalisatrice et patronne d’une maison de production, Nadia Labidi (Cherabi) est nommée au ministère de la Culture,  à la place de Khalida Toumi, en poste depuis 12 ans.

Deux importants ministères, celui des Moudjahidine (anciens combattants) et celui des Affaires religieuses, changent également de titulaires. Ministre des anciens combattants depuis 1999, Mohamed Cherif Abbès cède sa place à l’ancien maire d’Alger, Tayeb Zitouni, alors que Ghallallal Bouabdellal quitte les Affaires religieuses après 15 ans de service.

_____________

La liste complète des ministres du gouvernement algérien :

Abdelmalek Sellal, Premier ministre

Tayeb Belaïz, ministre d’État, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales

– Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire

Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères

Tayeb Louh, ministre de la Justice, garde des Sceaux

Mohamed Djellab, ministre des Finances

Youcef Yousfi, ministre de l’Énergie

Abdessalem Bouchouareb, ministre de l’Industrie et des Mines

Abdelwahab Nouri, ministre de l’Agriculture et du Développement rural

Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine

Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs

Amara Benyounès, ministre du Commerce

Amar Ghoul, ministre des Transports

Hocine Necib, ministre des Ressources en Eau

Abdelkader Kadi, ministre des Travaux publics

Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville

Nouria Benghebrit, ministre de l’Éducation nationale

Mohamed Mebarki, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Nouredine Bedoui, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels

Mohamed El Ghazi, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale

Dalila Boudjemaâ, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement

Nadia Labidi, ministre de la Culture

Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme

Khelil Mahi, ministre des Relations avec le Parlement

Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière

Abdelkader Khomri, ministre de la Jeunesse

Mohamed Tahmi, ministre des Sports

Hamid Grine, ministre de la Communication

Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication

Nouria Yamina Zerhouni, ministre du Tourisme et de l’Artisanat

Sid-Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques

Abdelkader Messahel, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires maghrébines et africaines

Hadji Baba Ammi, ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget et de la Prospective

Aïcha Tagabou, ministre déléguée auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat chargée de l’Artisanat

 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte