Politique

Côte d’Ivoire : la CEI à nouveau remodelée

| Par
Un bureau de vote à Abobo (Abidjan).

Un bureau de vote à Abobo (Abidjan). © AFP

Le gouvernement ivoirien a opéré, mercredi, de nouveaux changements dans la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

Depuis plusieurs semaines, l’attention de l’opinion publique ivoirienne est focalisée sur la réforme de la CEI. Mercredi 13 mai, le gouvernement a annoncé les changements opérés. « Le conseil des ministres a adopté un nouveau projet de loi qui remodèle la composition de la CEI. De 13 membres dans l’ancien projet, nous passons désormais à 17 membres comprenant 4 représentants de l’administration, 4 membres de la société civile, 4 des partis politiques au pouvoir, 4 de l’opposition et 1 représentant du chef de l’État », a annoncé Hamed Bakayoko, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

Une décision qui vient mettre fin à la tension qui s’était emparée des partis politiques d’opposition et de la société civile depuis l’annonce début avril de la nouvelle composition de la CEI plafonnée à 13 membres. Le projet de loi sera présenté le 19 mai devant le Parlement. 

______

Baudelaire Mieu, à Abidjan

>> Lire aussi : Licorne, c’est bientôt fini…

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte