Politique

Les combats s’intensifient au Soudan du Sud

Le colonel Aguer accuse les rebelles de ne pas respecter le cessez-le-feu. © AFP

Les combats opposant partisans de Salva Kiir et ceux de Riek Machar se poursuivent au Soudan du Sud. Les deux camps s’accusent mutuellement du viol de l’accord de cessez-le-feu, signé le 9 mai dernier à Addis-Abeba.

Le porte-parole de l’armée sud-soudanaise, Philip Aguer, et celui des rebelles, Lul Ruai Koang, ont indiqué jeudi 15 mai que des affrontements avaient toujours lieu au Soudan du Sud. D’après eux, des tirs d’artillerie et d’intenses combats ont notamment eu lieu dans l’État pétrolifère du Haut-Nil (nord-est).

Les deux camps se sont rejeté la responsabilité de ces combats qui violent l’"Accord visant à résoudre la crise au Soudan du Sud". Ce cessez-le-feu avait été signé le 9 mai, à Addis Abeba, en Éthiopie, par le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, dont les troupes respectives s’affrontent depuis le 15 décembre.

Des dizaines de milliers de morts

"Nous allons continuer à respecter strictement l’accord de paix, mais nous ne permettrons pas que les rebelles profitent de ce cessez-le-feu pour continuer à se déplacer et à attaquer nos positions", a déclaré Philip Aguer au sujet de la reprise des combats.

De son côté, Lul Ruai Koang a accusé les troupes gouvernementales de "bombardements incessants et intensifs" des positions rebelles à Dolieb Hill et d’attaques "continuelles" autour de Renk, située au nord des champs pétrolifères de Palouch, principal gisement sud-soudanais encore en activité.

La guerre civile, qui fait rage depuis six mois au Soudan du Sud, a déjà fait des dizaines de milliers de morts et entraîné le départ de 1,2 million de Sud-Soudanais.

(Avec AFP)
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte