Elections

Ghana: élection présidentielle pour désigner un successeur à John Kufuor

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche au Ghana où près de 13 millions d'électeurs doivent désigner leur président et les 220 membres du parlement.

Un total de 22. 000 bureaux de vote ont ouvert officiellement à 07H00 GMT, même si certains bureaux dans la capitale Accra attendaient encore leur matériel. Le scrutin est clos à 17h00 GMT.

Quelque 12,8 millions d’électeurs sont appelés à désigner un successeur à John Kufuor, le président sortant que la constitution empêche de se représenter après deux mandats de quatre ans.

Les Ghanéens doivent également désigner les 220 membres du parlement. Les premiers résultats devraient être connus dans les 72 heures.

A l’occasion de cette 5e consultation électorale depuis l’instauration du multipartisme en 1992, les électeurs ont le choix entre sept candidats à la présidence.

L’élection devrait se jouer entre deux juristes de 64 ans: Nana Akufo-Addo, du parti au pouvoir le Nouveau Parti Patriotique (NPP), et John Atta-Mills, ancien vice-président du capitaine Jerry Rawlings, du Congrès Démocratique National (NDC). Un troisième homme pourrait toutefois créer la surprise : Papa Kwesi Nduom, un homme d’affaires de 55 ans qui représente le Parti de la Convention du peuple (CPP).

Si nécessaire, un second tour est prévu le 28 décembre.

Des observateurs de l’Union européenne, du Commonwealth et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) ont été déployés dans tout le pays.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte