Diplomatie

Droits de l’Homme: la France honore des ONG du Maroc, Tunisie, Liban

| Par AFP

©

La France a honoré par l’attribution de son Prix des droits de l’Homme plusieurs ONG oeuvrant notamment au Maroc, en Tunisie, au Liban, en faveur des droits des femmes et des enfants.

"Soixante ans après l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’Homme qui affirme que ses principes doivent s’appliquer notamment sans discrimination de sexe, les droits des femmes restent l’un des défis majeurs dans ce domaine", a souligné la secrétaire d’Etat aux droits de l’Homme Rama Yade, lors d’une cérémonie à Paris.

Elle a remis le Prix des droits de l’Homme de la République française à l’"Association tunisienne des femmes démocrates" représentée par sa présidente Khadija Cherif, saluant une ONG "qui oeuvre contre les violences et la vulnérabilité économique et sociale des femmes en Tunisie".

Mme Yade a également remis le prix à une ONG somalienne, l’"Organisation des femmes pour le développement", pour son "travail remarquable contre les mutilations génitales féminines et les violences faites au femmes".

"La violence touche aussi de manière spécifique les enfants, que ceux-ci soient transformés en enfants-soldats, traversent des conflits armés ou soient victimes d’exploitation", a déclaré Rama Yade.

Elle a remis le prix des droits de l’Homme à la fondation marocaine Orient-Occident, représentée par sa présidente Yasmina Filali, pour son projet de sensibilisation et de lutte contre le travail domestique des enfants, les "petites bonnes" au Maroc.

Le prix a également été attribué à l’Association pour la protection de l’enfant de la guerre au Liban, représentée par sa présidente Mirna Gannage, pour son action visant à la prise en charge psychologique des enfants traumatisés par la guerre.

Enfin, le Prix des droits de l’Homme de la République française a été remis à l’association ouzbek "Club des coeurs ardents", pour son "combat courageux pour la justice et pour faire reculer l’arbitraire" dans l’ex-république soviétique d’Asie centrale.

Créé en 1988, le Prix des droits de l’Homme de la République française est décerné chaque année par une commission nationale, pour soutenir des projets concrets dans ce domaine.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte