Société

Un groupe rebelle touareg revendique l’enlèvement du diplomate Fowler

Un groupe rebelle touareg nigérien, les Combattants du Front des Forces de Redressement (FFR), a revendiqué sur un site internet l’enlèvement au Niger du diplomate canadien Robert Fowler, affirmant avoir enlevé au total quatre personnes.

Par
Mis à jour le 16 décembre 2008 à 09:08

Dans un message signé par le "commissaire à la guerre" Rhissa Ag Boula, chef historique de la rébellion des années 1990 et signataire des accords de 1995 qui y avaient mis fin, le FFR affirme que Robert Fowler "se porte bien, et sera bientôt transféré dans un lieu sûr, et remis à d’autres collaborateurs qui le prendront en charge".

Robert Fowler a disparu dimanche soir à 40 km de Niamey en compagnie d’un autre diplomate canadien, Louis Guay. Tous deux travaillent pour les Nations Unies.