Dossier

Cet article est issu du dossier «Spécial Madagascar: les vidéos, les dépêches»

Voir tout le sommaire
Défense

Nomination d’un nouveau ministre de la Défense

©

Le vice-amiral Mamy Ranaivoniarivo a été nommé ministre malgache de la Défense après la démission de la titulaire du poste qui avait dénoncé la répression sanglante samedi d’une manifestation par la garde présidentielle, a-t-on annoncé de source officielle.

"Après la démission de Mme le ministre (Cécile Manorohanta), le conseil des ministres s’est réuni lundi pour désigner son remplaçant. Il s’agit du vice-amiral Mamy Ranaivoniarivo", a déclaré par téléphone à l’AFP le colonel Rarasoa, directeur de la communication du ministère de la Défense.

Jusqu’à sa nomination, le vice-amiral Ranaivoniarivo était le directeur de cabinet militaire auprès de la présidence malgache.

Mme Manorohanta a annoncé sa démission en dénonçant la répression samedi d’une manifestation par la garde présidentielle durant laquelle 28 personnes ont été tuées dans la capitale, dans un communiqué diffusé lundi par la radio privée Radio Antsive.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte