Diplomatie

Rwanda: appel de Ban Ki-moon pour l’arrestation des accusés du TPIR en fuite

| Par AFP

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a indiqué vendredi que « la plupart » des 13 accusés encore recherchés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda se trouvaient en Afrique centrale et orientale, exhortant ces pays à coopérer pleinement à leur traque.

M. Ban a indiqué « disposer d’informations selon lesquelles la plupart » de ces accusés se cacheraient « en Afrique centrale et orientale ».

« J’appelle tous les Etats de cette région à coopérer pleinement dans la traque et l’arrestation de tous » ces fugitifs, a déclaré Ban Ki-moon lors d’une brève visite vendredi au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) à Arusha (nord de la Tanzanie).

« C’est le devoir et la responsabilité de tous les Etats membres; c’est important au nom de l’humanité », a insisté le secrétaire général de l’ONU qui s’exprimait devant les juges, le procureur, le greffier et d’autres agents du tribunal.

Parmi ces accusés en fuite figure le milliardaire rwandais Félicien Kabuga considéré comme l’argentier du génocide de 1994 qui a fait, selon l’ONU, environ 800. 000 morts d’avril à juillet 1994, essentiellement parmi la minorité tutsi et les Hutu modérés.

Selon le TPIR, Félicien Kabuga se cacherait au Kenya, pays d’Afrique de l’Est.

Ban Ki-moon a par ailleurs rappelé que le TPIR devait terminer les procès en première instance d’ici à la fin de l’année 2009.

« J’appelle les juges et le procureur à s’employer à terminer les affaires restantes à la fin de leur mandat », a-t-il souligné. Il a cependant insisté pour que l’accélération des procédures « ne compromette pas les droits de l’accusé ».

Neuf détenus attendent encore de comparaître devant le TPIR tandis que 22 sont en procès ou attendent le verdict.

Créé par le Conseil de sécurité de l’ONU, le TPIR est chargé de rechercher et juger les principaux responsables présumés du génocide au Rwanda.

M. Ban, actuellement en déplacement dans plusieurs pays du continent noir, doit s’envoler pour la République démocratique du Congo (RDC) samedi matin, avant de se rendre au Rwanda puis en Egypte, dernière étape de sa tournée.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer