Politique

Le président Rupiah Banda « prêt » pour l’élection de 2011

Le président zambien Rupiah Banda a déclaré qu’il était « prêt » à briguer la magistrature suprême en 2011. Certains membres de son parti, le Mouvement pour la démocratie multipartite, lui ont renouvellé leur confiance et l’appellent à se présenter.

Par
Mis à jour le 20 mai 2009 à 12:10

© AFP

Le président zambien Rupiah Banda, élu en octobre à la suite du décès de son prédécesseur Levy Mwanawasa, a annoncé qu’il briguerait un nouveau mandat en 2011, a rapporté mercredi le journal d’Etat Zambia Daily Mail.

Des membres de son parti l’appellent d’ores et déjà à être le candidat du Mouvement pour la démocratie multipartite (MMD) au pouvoir, qui organisera l’an prochain une convention en vue de la présidentielle.

Le président Banda leur a assuré qu’il n’était "pas sourd" face à leurs appels et promesses de "soutien".

"Prêt à être nommé candidat"

"Si je suis bien portant et vous avez l’impression que je mérite votre désignation, je serai prêt à être nommé" candidat, a-t-il affirmé, cité par le quotidien.

Agé de 72 ans, Rupiah Banda a assuré l’intérim à la tête de l’Etat à la mort en août de Levy Mwanawasa, dont il était le vice-président. Il a ensuite été élu en octobre pour achever le mandat entamé par l’ex-chef de l’Etat.

Mais une partie du MMD nourrit de la suspicion à son égard, car il a été jadis membre d’une formation rivale dont il n’a jamais formellement démissionné.