Société

Mondial 2010 : les ouvriers en grève illimitée dès mercredi

Les ouvriers employés sur les sites de la Coupe du monde 2010 entameront mercredi une grève illimitée afin d’obtenir une hausse des salaires. L’appel à la grève concerne entre autres la totalité des dix stades en construction ou en cours de rénovation.

Par
Mis à jour le 6 juillet 2009 à 11:18

Les ouvriers réclament de meilleurs salaires

Les travaux sur tous les sites de la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud vont s’interrompre mercredi pour un arrêt de travail illimité, à la suite d’une décision de justice autorisant une grève des ouvriers qui réclament de meilleurs salaires, a annoncé lundi le syndicat.

Le Syndicat des mineurs (NUM), plus important syndicat du pays qui compte de nombreux ouvriers de la construction, a obtenu lundi gain de cause devant la justice, contre les employeurs qui estimaient que la grève était illégale, a indiqué le NUM dans un communiqué.

"Plus de 70. 000 ouvriers vont cesser le travail mercredi", a ajouté le porte-parole du NUM, Lesiba Seshoka. Les ouvriers réclament une hausse de salaire de 13%.

L’appel à la grève concerne la totalité des dix stades en construction ou en cours de rénovation, ainsi que les chantiers du train rapide Gautrain à Johannesburg d’un coût de 25 milliards de rands (3,8 milliards USD, 2,7 milliards d’euros) et de l’aéroport international King Shaka, près de Durban, d’un coût de 6,8 milliards de rands.