Société

Nelson Mandela appelle le monde au bénévolat pour son anniversaire

Nelson Mandela a appelé le monde à accomplir des actions bénévoles le jour de son anniversaire, le 18 juillet. L’ancien président sud-africain espère que 67 minutes de bénévolat participeront à « créer un monde meilleur ».

Par
Mis à jour le 14 juillet 2009 à 15:04

L’ancien président espère que 67 minutes de bénévolat participeront à créer un monde meilleur

Le premier président noir d’Afrique du Sud, Nelson Mandela, qui fêtera samedi ses 91 ans, a appelé mardi, dans un message vidéo, les citoyens du monde entier à faire du bénévolat le jour de son anniversaire pour "créer un monde meilleur".

"Nous avons dans nos mains le pouvoir de créer un monde meilleur", a déclaré M. Mandela dans cette vidéo préparée par sa fondation à l’occasion de son anniversaire et qui a été transmise à de nombreuses chaînes de télévision dans le monde.

En avril, la fondation Mandela, chargée de préserver l’héritage politique et intellectuel de M. Mandela, avait décidé de lancer la "journée annuelle Mandela", célébrée le jour de l’anniversaire du prix Nobel de la paix, le 18 juillet.

67 minutes de bénévolat

Elle avait alors appelé chacun à consacrer 67 minutes de cette journée à des actions de bénévolat. Le chiffre fait référence aux 67 années de lutte de M. Mandela pour l’égalité en Afrique du Sud.

"La journée Mandela ne sera pas un jour férié mais un jour consacré au volontariat. C’est notre espoir que les gens consacrent leur temps et fassent des efforts pour améliorer les conditions de vie de leur communauté", a ajouté l’ancien président.

"Notre lutte pour la liberté et la justice a été un effort collectif"

"Nous sommes humbles par rapport à l’appel à une journée Mandela en mon honneur. Notre lutte pour la liberté et la justice a été un effort collectif. La journée Mandela, c’est la même chose", a-t-il encore dit.

M. Mandela fut le premier président noir de l’Afrique du Sud. Il a occupé ce poste de 1994 à 1999, après avoir passé 27 ans en prison sous le régime d’apartheid.

Un immense concert en son honneur est prévu samedi à New York, où il n’est pas attendu en raison de sa santé fragile.