Économie

Maroc : RMA se lance en Afrique

Mis à jour le 16 octobre 2013 à 12:59

L’assureur marocain RMA Watanya tente l’aventure africaine.

Pour la grande famille FinanceCom, le groupe d’Othman Benjelloun, l’aventure africaine est une réalité. Outre le navire amiral BMCE Bank, actionnaire de contrôle de Bank of Africa, et sa banque d’affaires BMCE Capital, qui a fondé il y a quelques mois BOA Capital, RMA Watanya est également dans les starting-blocks.

Si l’assureur envisage des implantations en dehors du Maroc, RMA Capital, sa filiale consacrée à la gestion d’actifs, (5 milliards de dollars d’encours, soit 3,7 milliards d’euros), s’est déjà lancée. Elle commercialise Fcom Africa, géré depuis Casablanca par le Camerounais Marc Kamgaing et six analystes. Déjà doté de 30 millions de dollars apportés par le groupe, ce fonds de droit français investira dans des sociétés cotées sur les places africaines les plus liquides (de l’Afrique du Sud au Maroc), ainsi que dans des multinationales très actives sur le continent. « Nous travaillons sur l’Afrique depuis trois ans, souligne Imane Bennani, directrice Business Development de RMA Capital. Sur 60 personnes, nous comptons seize experts du domaine. »

Stratégie

La société de gestion, qui intervient sur plusieurs classes d’actifs, avait déjà fait un pas hors du Maroc avec Arif, le fonds dévolu aux infrastructures, doté depuis trois ans d’une centaine de millions d’euros – apportés notamment par la Banque africaine de développement ou encore la Société financière internationale (Banque mondiale). La division private equity, RMA Alternative Investments, oeuvre également à la mise en place d’une stratégie continentale. Mais ce n’est encore qu’un projet.

Lire aussi :

Marc Kamgaing : « En Afrique, la rentabilité des capitaux propres est élevée »
Rachida Benabdallah, DG, RMA Watanya
Othman Benjelloun annonce la création d’Insurance of Africa, BOA Capital et Telecom of Africa