Politique

Le ministre de l’Intérieur remplace Ali Bongo à la Défense

Jean-François Ndongou assume désormais le portefeuille de la Défense ©

Le ministre gabonais de l'Intérieur, Jean-François Ndongou, assume désormais le portefeuille de la Défense après la mise à l'écart d'Ali Bongo Ondimba, fils du défunt président et candidat à sa succession, a appris l'AFP samedi auprès du ministère de l'Intérieur.

Ali Bongo a été déchargé vendredi de ses fonctions de ministre de la Défense, qu’il occupait depuis 1999, par la présidente intérimaire Rose Francine Rogombé, à la veille de l’ouverture de la campagne électorale.

Mme Rogombé a expliqué dans un message à la Nation avoir pris cette décision "pour faire bonne mesure et mettre l’ensemble des candidats sur un (. . . ) pied d’égalité".

Pierre-Claver Maganga Moussavou, un autre candidat reconduit à son poste de ministre de l’Enseignement technique dans le gouvernement formé le 22 juillet, avait annoncé le 6 août sa démission pour se consacrer à sa campagne.

L’agence privée gabonaise d’informations en ligne Gabonews, généralement bien informée, a indiqué samedi que son portefeuille ministériel avait été confié au ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Artisanat, Norbert Diramba.

15 jours de campagne présidentielle

Le maintien au gouvernement de ces deux ministres candidats avait été régulièrement dénoncé par l’ensemble de leurs rivaux à la présidentielle, des hommes politiques et membres de la société civile.

Le parti d’Ali Bongo avait rejeté ces critiques, en parlant de "faux débat" et indiquant qu’aucune loi n’exigeait une telle démission.

La campagne électorale s’est ouverte samedi, pour deux semaines. Aucune effervescence particulière n’était visible jusqu’en milieu de matinée à Libreville, où de timides affiches ont fait leur apparition, peinant à éclipser les affiches géantes clamant "Gloire éternelle (au) regretté président" Omar Bongo Ondimba, a constaté une journaliste de l’AFP.

Omar Bongo est décédé officiellement le 8 juin, en cours de mandat, après avoir dirigé le Gabon pendant 41 ans.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte