Politique

Le commandant de la Minuad estime que la guerre au Darfour est terminée

Selon Martin Luther Agwai, "les causes du conflit ont complètement changé" ©

Le Darfour n'est plus le théâtre d'une guerre, a estimé le chef sortant des opérations militaires de la force de maintien de la paix ONU-Union africaine (Minuad) dans cette région de l'ouest du Soudan en proie à un conflit civil.

"Aujourd’hui, je ne dirais pas qu’il y a une guerre au Darfour. Les causes du conflit ont complètement changé", a déclaré mercredi soir à un petit groupe de journalistes le général nigérian Martin Luther Agwai, remplacé la semaine prochaine par le Rwandais Patrick Nyamvumba.

"Si la guerre est un conflit où vous attaquez, puis vous retournez à la maison et attendez trois, quatre ou cinq mois avant de recommencer, alors le Darfour est en guerre. Mais si ce n’est pas votre définition, alors il n’y a pas de guerre au Darfour", a-t-il ajouté selon la transcription de la rencontre à Khartoum.

Le conflit au Darfour –à l’origine de 300. 000 morts selon les estimations de l’ONU, 10. 000 selon le Soudan, et de 2,7 millions de déplacés– opposait à ses débuts en 2003 deux groupes rebelles aux forces soudanaises appuyées par des milices arabes.

Uniquement du "banditisme"

Aujourd’hui, la rébellion du Darfour s’est fragmentée en une vingtaine de groupes dont un seul, le Mouvement pour la Justice et l’égalité (JEM) de Khalil Ibrahim, a la capacité de lancer des attaques contre le gouvernement, souligne M. Agwai.

Or le JEM a lancé une attaque en mai 2008 contre Omdurman, la ville jumelle de Khartoum, puis des opérations en début d’année contre Mouhajiriya et Umm Barru, au Darfour.

"De mai (2009) à aujourd’hui, qu’a-t-on eu sur le terrain? La seule chose que je voie ce sont des actes de banditisme. . . ", a ajouté le militaire nigérian.

"L’essentiel est actuellement d’accélérer le processus politique (pour un accord de paix entre rebelles et le gouvernement). Militairement, il ne se passe pas grand chose", a résumé M. Agwai.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte