Politique

Le consulat de France de Port-Gentil incendié

| Par AFP
Des partisans de l’opposition n’acceptent pas l’élection d’Ali Bongo

Des partisans de l'opposition n'acceptent pas l'élection d'Ali Bongo ©

La situation à Port-Gentil se dégrade depuis l’annonce de la victoire d’Ali Bongo à la présidentielle. Dernier épisode en date, le consulat de France a été incendié.

Le consulat général de France à Port-Gentil, dans le sud-ouest du Gabon, a été incendié par des partisans de l’opposition gabonaise peu de temps après la publication des résultats de la présidentielle du 30 août remportée par Ali Bongo avec 41,73% des voix, a constaté l’AFP.

Plusieurs magasins du centre ville étaient en train d’être pillés, a également constaté le correspondant de l’AFP.

Peu avant, des partisans de l’opposant Pierre Mamboundou, qui est arrivé en troisième position du scrutin avec 25,22% des voix, ont attaqué la prison de Port-Gentil et libéré les prisonniers avant de se diriger vers le centre où des barricades ont été dressées alors que les résultats de la présidentielle sont en cours de publication.

Des prisonniers libérés

Plusieurs centaines de jeunes, partisans de Mamboundou et de son parti l’Union du peuple gabonais (UPG) ont forcé à 10H30 locales (9H00 GMT) les portes de la prison de la capitale écononomique pour libérer les détenus, dont le nombre était difficile à évaluer.

Des barricades ont été dressées à l’aide de carcasses de voiture dans plusieurs rues de la ville. Des pneus ont été brûlés sur la chaussée.

Depuis mercredi, plusieurs centaines de partisans de l’UPG observaient, dans l’attente de la publication de l’élection, un sit-in au Carrefour Château, près de la prison.

Fief historique de l’opposition, Port-Gentil a connu des scènes d’émeutes au début des années 90, lors du passage au multipartisme.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer