Politique

Botswana : 68% des électeurs potentiels inscrits sur les listes

A la veille des élections législatives, qui ont lieu vendredi, la commission électorale du Bostwana dévoile le bilan des inscriptions sur les listes électorales.

Par
Mis à jour le 15 octobre 2009 à 11:00

Le Parti démocratique du Bostwana devrait à nouveau s’imposer

La commission électorale du Botswana a annoncé mardi que "tout était en place pour organiser correctement les élections" législatives et locales vendredi, avec 68% des électeurs potentiels inscrits sur les listes.

"Je peux dire avec certitude que nous sommes fin prêts. Tout est en place pour organiser correctement les élections", a déclaré à la presse le secrétaire de la Commission électorale indépendante, Gabriel Seeletso.

Quelque 725. 000 personnes sont inscrites sur les listes électorales, sur une population en âge de voter estimée à 1,2 million, soit 68% des électeurs potentiels, a-t-il précisé.

Il seront chargés de renouveler vendredi les 57 sièges de députés de ce pays quasi-désertique d’Afrique australe, premier producteur mondial de diamants. La chambre élira ensuite le président du pays. Les bureaux de vote seront ouverts vendredi de 06h30 à 19h00 et les résultats sont attendus samedi soir.

Le Parti démocratique du Botswana (BDP), au pouvoir depuis l’indépendance en 1966 de l’ancienne colonie britannique, devrait aisément gagner le scrutin face à une opposition assez faible, ce qui permettra au président Ian Khama d’être élu par le nouveau parlement.

Depuis son indépendance en 1966, le Botswana est considéré comme un modèle de démocratie et de stabilité. Peu corrompu, il est en haut du tableau dans différents classements sur la bonne gouvernance en Afrique.