Société

RD Congo : l’ONU dénonce la « folie du viol »

Les Nations Unies s'inquiètent de la recrudescence des violences sexuelles

Les Nations Unies s'inquiètent de la recrudescence des violences sexuelles ©

L'ONU a lancé mardi un cri d'alarme face à la "folie" des viols commis par les belligérants en République démocratique du Congo (RDC), dénonçant son utilisation comme "arme de guerre" dans le conflit.

"Encore une fois, nous dénonçons les violations des droits de l’homme par les parties belligérantes au Congo, il semble que cette folie du viol continue", a expliqué lors d’un point de presse la porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), Elisabeth Byrs.

Face à la recrudescence des violences, les Nations Unies ont appelé à arrêter l’utilisation du viol comme une "arme de guerre", a ajouté Mme Byrs.

"Nous demandons que les coupables soient traduits en justice. Le 5 octobre, à Bunyakiri (Sud-Kivu, est de la RDC), cinq femmes ont été violées par, on pense, des membres de l’armée nationale, et une femme a été tuée", a-t-elle encore raconté.

Au moins 5. 387 cas de viols de femmes ont été rapportés dans la province du Sud-Kivu au cours des seuls six premiers mois de l’année, dont environ 90% ont été supposément commis par des groupes armés ou des forces régulières, selon l’ONU.

De nombreux cas non répertoriés

De nombreux cas ne sont pas répertoriés, a souligné la porte-parole d’OCHA, mais leur nombre a "certainement" d’augmenté depuis le début en mars d’une opération contre les rebelles hutu rwandais au Nord et Sud-Kivu.

Les viols dans l’est du pays ont également été mis sur le compte de Casques bleus, mais une commission d’enquête n’a trouvé aucune preuve pour étayer ces accusations, avait déclaré en août le général sénégalais Babacar Gaye qui dirige la Monuc (Mission de l’ONU en RDC).

Ces viols "sont complètement inacceptables, peu importe qui les commet. L’ONU a toujours dit qu’elle appliquait la tolérance zéro pour les violences sexuelles", a rappelé Mme Byrs.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte