Politique

André Mba Obame arrête sa grève de la faim

La grève de la fin de André Mba Obame aura duré trois semaines © AFP

Le candidat malheureux de l'opposition gabonaise, André Mba Obame a arrêté sa grève de la faim samedi, après trois semaines.

L’ex-ministre de l’Intérieur André Mba Obame, arrivé troisième à l’élection présidentielle du 30 août au Gabon remportée par Ali Bongo, a annoncé mardi qu’il avait cessé sa grève de la faim entamée le 12 octobre.

"Je l’ai arrêtée samedi", a déclaré sans plus de précisions à l’AFP M. Mba Obame, joint par téléphone.

Grève entamée le jour de la validation de la présidentielle

Pendant les trois semaines qu’a duré sa grève, l’ancien ministre est toujours resté évasif sur les raisons qui le pousseraient à l’arrêter. Le 21 octobre, il avait déclaré qu’il l’arrêterait "quand la situation politique sera apaisée".

Il avait entamé cette grève le jour de la validation de la présidentielle -après un nouveau comptage des voix- par la Cour constitutionnelle pour protester contre la "transformation du pays en dictature sécuritaire".

M. Mba Obame, qui revendique la victoire à la présidentielle et crie à la fraude électorale, a longtemps été membre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), fondé par Omar Bongo, décédé en juin après 41 ans au pouvoir. Il a été très proche du président et de son fils Ali Bongo au cours des 25 dernières années.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte