Sport

Le bus de l’équipe de football d’Algérie « agressé »

Des joueurs ont été blessés, selon l'Algérie. L'Egypte, elle, affirme l'inverse ©

Le bus transportant les joueurs de l'équipe nationale de football d'Algérie a été attaqué jeudi à coups de pierres peu après leur arrivée en Egypte, a-t-on appris de sources policières égyptiennes, des ministres algériens faisant état de blessés.

Le bus qui emmenait les joueurs de l’aéroport à leur hôtel a été la cible de jets de pierres malgré l’escorte policière, ont indiqué les sources égyptiennes précisant que le pare-brise du véhicule a été brisé.

"Il n’y a pas de blessés", ont-elles affirmé.

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, actuellement au Caire, a cependant fait état de blessés parmi les joueurs, selon l’agence officielle APS. Le ministre a affirmé que le bus avait été "agressé" entre l’aéroport et l’hôtel.

Le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar, a indiqué à la radio publique algérienne que "trois joueurs avaient été blessés" lors de cet "incident très regrettable", provoqué par "un groupe de jeunes qui ont surgi des buissons longeant l’autoroute et jeté des pierres sur le bus".

Les blessés "ont reçu les soins nécessaires et nous n’avons pas de graves inquiétudes sur leur état de santé malgré le choc", a-t-il dit.

La Fifa se saisit du dossier

La FIFA doit "prendre toutes ses responsabilités", a-t-il dit, affirmant que ce qui s’est passé "n’est pas acceptable, même si cela ne doit pas altérer les relations ancestrales entre les deux pays".

Interrogée par l’AFP, la FIFA a indiqué avoir eu vent "d’incidents" mais elle attend un rapport de ses délégués sur place.

M. Medelci a confirmé que des experts de l’organisation internationale se trouvaient à l’hôtel qui héberge la délégation algérienne.

Il a "fermement condamné" cette agression qu’il a qualifiée de "grave" et demandé à son homologue égyptien Ahmed Aboul-Gheit "de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer un séjour normal à l’ensemble de la délégation algérienne", selon l’APS.

A Alger, l’ambassadeur d’Egypte Abdelaziz Chouki Sif Nasr a été "reçu aussitôt" par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Madjid Bouguerra, qui lui a fait part de "la consternation des autorités algériennes", selon un communiqué cité par APS.

Tension entre supporteurs des deux équipes

M. Bouguerra a également demandé au Caire "toutes les dispositions nécessaires afin d’assurer la sécurité à l’ensemble de la délégation algérienne, ainsi qu’aux supporteurs algériens qui se sont déplacés au Caire".

Un match décisif pour la qualification au Mondial 2010 est prévu samedi soir dans la capitale égyptienne.

La tension est montée cette semaine entre supporteurs des deux équipes, par médias interposés, au point que les autorités des deux pays ont multiplié les appels au calme.

La tâche est immense pour les Egyptiens, défaits (3-1) à l’aller et qui doivent gagner par trois buts d’écart pour se qualifier. L’Algérie, en tête du groupe C avec trois points d’avance sur l’Egypte, peut passer même en perdant d’un but.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte