Politique

Présidentielle : Obiang annonce la couleur

« Nous allons gagner avec plus de 97% des voix » a affirmé le président équato-guinéen Teodoro Obian Nguema à ses partisans lors d’un meeting avant l’élection présidentielle du 29 novembre.

Par
Mis à jour le 23 novembre 2009 à 09:28

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, candidat à sa succession au scrutin du 29 novembre dont il est grand favori, a promis une victoire écrasante lors d’un meeting électoral au nouveau stade de Malabo dimanche.

"Nous allons gagner avec plus de 97% de voix", a affirmé Obiang Nguema à environ 4000 partisans.

"Pays développé en 2020"

"Je ne suis pas un nouveau candidat, je suis le candidat du peuple et je ne vois personne qui peut aller contre la volonté du peuple", a-t-il ajouté.

Il a promis que la Guinée se convertirait en pays développé "en 2020": "cela dépend de notre détermination et ce sera possible avec nos propres ressources économiques (. . . ) nous allons soutenir les entreprises nationales pour avoir une économie fluide ou il n’y aura plus de sortie de notre argent".

Lors du meeting, le président a notamment promis de mettre en place "une formation professionnelle pour les jeunes" pour qu’ils puissent travailler "dans des entreprises étrangères". Selon le président "90% des fonds des entreprises étrangères" quittent le pays.

La campagne électorale, qui a commencé le 5 novembre, doit s’achever le 27. Cinq candidats, dont M. Obiang Nguema au pouvoir depuis 30 ans, sont en lice.

En tout, 291. 000 électeurs seront appelés aux urnes dans 1. 324 bureaux de vote.

Protestation de l’opposition

Lors de la présidentielle 2002, M. Obiang Nguema avait remporté 97,1 % des voix devant quatre autres candidats, selon les résultats officiels.

Le 16 octobre, Placido Mico Abogo, le principal opposant, a estimé que les délais retenus pour le calendrier électoral étaient courts, prêtant au parti présidentiel l’intention de programmer un scrutin "irrégulier".