Société

« Avion de la drogue » : arrestation de trois personnes en train de découper l’épave

Trois personnes ont été arrêté hier, alors qu’elles découpaient l’épave du Boing 727 qui s’était écrasé au nord de Goa. L’enquête devra déterminer s’il s’agit de complices des trafiquants de drogue qui ont affrêté l’avion, ou de simple pillards.

Trois Maliens qui découpaient l’épave d’un Boeing ayant servi, selon l’ONU, au transport de cocaïne entre le Venezuela et le Mali, ont été arrêtés dans la région de Gao, dans le nord-est du Mali, a-t-on appris dimanche de source proche de l’enquête.

Complices ou pillards ?

"Trois personnes de nationalité malienne, qui découpaient l’épave du Boeing 727 ont été arrêtées et transférées par avion à Bamako", a déclaré à l’AFP une source malienne proche du dossier.

"On cherche à savoir si ces personnes voulaient faire disparaître des traces ou autre chose", a ajouté la même source.

"A plus de 200 km au nord de Gao, j’ai vu l’épave de l’appareil qui a été brûlé. C’est un Boeing 727. Il n’est pas sûr, vu la position de l’avion, qu’il s’est écrasé en voulant décoller", a ajouté un officiel malien.

"Je pense qu’il n’avait pas pour objectif de décoller de là. Il est venu pour une mission (acheminer la cocaïne, ndlr). Et une fois la mission achevée, les auteurs ont brûlé l’appareil et c’est tout", a-t-il ajouté.

Première opération de ce type

Le 16 novembre, le responsable régional de l’Office de l’ONU contre la drogue et le crime (ONUDC) Alexandre Schmidt avait annoncé depuis Dakar qu’"un Boeing cargo parti du Venezuela a atterri sur une piste artisanale (près de Gao) avant de décharger de la cocaïne et d’autres produits illicites".

"Il a ensuite voulu décoller et s’est écrasé le 5 novembre", avait-il ajouté lors d’une conférence de presse.

C’est la première fois que l’ONUDC avait connaissance de l’affrètement d’un gros porteur pour le transport de la cocaïne sud-américaine en Afrique de l’Ouest, zone de transit avant les marchés européens.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte

Toute l'actualité de l'Afrique anglophone

Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui

arrow icon Découvrir theafricareport.com
Fermer

Je me connecte