Économie

Afrique du Sud : Alstom signe un contrat de 4 milliards d’euros

Alstom a finalisé la signature d’un contrat de 51 milliards de rands (environ 4 milliards d’euros) avec la société sud-africaine Prasa pour la fourniture de 3 600 wagons.

Par
Mis à jour le 15 octobre 2013 à 09:44

Alstom a finalisé le 14 octobre la signature d’un contrat de 51 millions de rands (environ 4 milliards d’euros) avec l’opérateur public sud-africain en charge du transport ferroviaire, Passenger Rail Agency of South Africa (Prasa). En décembre 2012, le groupe d’ingénierie français avait été retenu comme « attributaire pressenti » pour la livraison de trains de voyageurs dans le cadre de la modernisation du réseau de chemin de fer en Afrique du Sud, face à des concurrents de taille tels que les chinois China North Rail et China South Rail, l’espagnol CAF et le canadien Bombardier.

Contenu local

Lire aussi :

Nicole Bricq mène l’offensive française au Nigeria
Hollande en Afrique du Sud : le commerce au coeur de la visite
Algérie : le tramway de Ouargla sera construit par deux groupements espagnol et français

Le contrat signé entre Prasa et Gibela Rail Transportation – un consortium comprenant également la société d’ingénierie sud-africaine Actom et détenu à 61% par Alstom – porte sur la fourniture de 600 trains de passagers (3 600 wagons) entre 2015 et 2025. Le contrat prévoit également la construction d’une usine de fabrication en Afrique du Sud. En plus de ce contrat, Gibela fournira un accompagnement technique et les pièces de rechange pour une période de 18 ans.

Selon une présentation de Prasa, ce projet devrait contribuer à créer plus de 33 000 emplois directs et indirects dans l’industrie locale entre 2015 et 2025. Si les vingt premiers trains seront fabriqués dans les chantiers d’Alstom au Brésil, le temps que l’usine de fabrication sud-africaine soit terminée, le contenu local de la production devrait atteindre plus de 65% au bout de deux ans. L’accord inclut également des clauses préférentielles pour les entreprises issues du Black Empowerment (Khiphunyawo rail, Community Rail Services et Elgin-Identity Rail Corporation).

Pour Prasa, ce contrat constitue la première phase d’un programme visant l’acquisition de plus de 7 000 nouveaux wagons pour une valeur de 123 milliards de rands (10 milliards d’euros) sur une période de 20 ans. En effet, près de 90% du matériel roulant en Afrique du Sud date des années 50.

Énergie

Par ailleurs, l’accord entre Alstom et Prasa, annoncé durant la visite d’État du président français François Hollande en Afrique du Sud, intervient après l’annonce d’un accord entre le groupe énergétique français GDF Suez et Pretoria pour la construction d’une centrale thermique à hauteur de 1,5 milliard d’euros, ainsi que celle d’une centrale solaire.