Société

Mondial-2010: le président Jacob Zuma appelle les Sud-Africains à se mobiliser

Jacob Zuma lance un appel au Sud-Africains pour qu’ils se mobilisent en vue d’assurer le succès de la Coupe du Monde de football qui se déroulera dans leur pays du 11 juin au 11 juillet 2010.

Par
Mis à jour le 31 décembre 2009 à 16:35

Le président sud-africain Jacob Zuma avec les footballeurs de l’équipe de Soweto, le 13 juin 2009 © AFP

Le président sud-africain Jacob Zuma a appelé jeudi ses concitoyens à se saisir de la Coupe du monde de football, qu’ils accueilleront du 11 juin au 11 juillet 2010, pour donner une image positive du pays. Ce rendez-vous sportif doit en effet doper le secteur touristique du pays de Mandela.

"Le 1er janvier marque le début de la plus importante année pour notre pays depuis" la chute de l’apartheid et les premières élections multiraciales en 1994, a déclaré Jacob Zuma dans un message à la Nation pour le Nouvel An.

"Nous devons tous travailler ensemble pour faire du Mondial un point de basculement pour le marketing de notre pays", a-t-il ajouté, en appelant les Sud-Africains à "envoyer des messages positifs au reste du monde – sur les "succès et les possibilités" de l’Afrique du Sud.

"Arrêter d’être négatifs"
"Nous devons arrêter d’être négatifs", a-t-il martelé, en demandant à ses compatriotes de se montrer "accueillants envers les milliers de visiteurs et les équipes de foot" qui viendront en Afrique du Sud dans six mois. "Nous devons tous être les ambassadeurs actifs de notre pays!"

Le chef de l’Etat, élu en mai, a également demandé aux Sud-Africains de soutenir la sélection nationale, les Bafana Bafana, qualifiés automatiquement pour la compétition malgré de piètres résultats. "Avec la Nation derrière eux, ils vont bien jouer et nous rendre fiers", a-t-il assuré.

Violences et manque de transports publics
La veille, le chef du comité local d’organisation Danny Jordaan avait tenu un discours similaire. "Pendant cinq ans, nous avons travaillé dur. Les perspectives pour les six mois à venir sont bonnes. Ce dont nous avons besoin désormais, c’est d’un plus grand enthousiasme du public", a-t-il dit dans son message de voeux.

L’Afrique du Sud travaille d’arrache-pied depuis des années pour assurer le succès de la première Coupe du monde sur le continent africain. Cinq nouveaux stades sont quasiment terminés et cinq autres ont été rénovés. Des grands travaux sont engagés sur les routes et dans les aéroports pour l’occasion.

Les sceptiques notent toutefois que, malgré ses efforts, le pays reste l’un des plus violents au monde avec une cinquantaine d’homicides par jour et craignent qu’il soit très difficile de se déplacer jusqu’aux stades en raison de la quasi absence de transports publics.