Justice

Le vice-président Goodluck Jonathan assure l’intérim

Le vice-président Goodluck Jonathan assure l'intérim jusqu'au retour du chef de l'Etat ©

Le vice-président nigérian remplace aux affaires le chef de l'Etat Umaru Yar'Adua, hospitalisé depuis le 23 novembre à Jeddah. Il assumera l'intérim jusqu'au retour du président, qui a déclaré le 12 janvier à la BBC qu'il allait "mieux" et espérait rentrer rapidement.

La Haute Cour fédérale du Nigeria a "ordonné" mercredi au vice-président Goodluck Jonathan d’exercer les pouvoirs du président Umaru Yar’Adua, hospitalisé depuis le 23 novembre à Jeddah (Arabie Saoudite), jusqu’à son retour.

"J’ordonne au vice-président, Goodluck Jonathan, de commencer à exercer les pouvoirs du président Umaru Yar’Adua jusqu’à son rétablissement et son retour à son bureau", a déclaré le juge en chef de la Haute Cour fédérale d’Abuja.

"Le vice président ne peut pas devenir le président en exercice mais peut seulement excercer les fonctions du président en son absence (. . . ) selon l’article 5 alinéa 1 de la Constitution de 1999", a-t-il précisé.

"Mon état de santé s’améliore"

La Haute Cour fédérale rendait ainsi son jugement après avoir été saisi le 11 janvier par un avocat, Christopher Onwuekwe, qui lui demandait de se prononcer.

La vacance du pouvoir prolongée au Nigeria a plongé le pays dans une grave incertitude politique.

M. Yar’Adua a donné pour la première fois signe de vie mardi sur les ondes de la BBC en assurant qu’il allait "mieux".

"Je suis pour l’instant un traitement, et mon état de santé s’améliore grâce à ce traitement. J’espère que très bientôt il y aura de très importants progrès, qui me permettront de rentrer chez moi", a déclaré Umaru Yar’Adua à la BBC, qui l’a joint par téléphone en Arabie saoudite.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte