Sport

Le Togo suspendu pour les deux prochaines CAN

Stanislas Ocloo et l'entrAbalo Amelete ont été tués pendant l'attaque

Stanislas Ocloo et l'entrAbalo Amelete ont été tués pendant l'attaque ©

La Confédération africaine de football (CAF) a pris cette décision suite au forfait des Eperviers, après l'attaque dont ils ont été victimes au Cabinda.

Le Togo est suspendu pour les deux prochaines Coupes d’Afrique des nations (CAN) en raison "d’interférences gouvernementales" ayant abouti au retrait de l’équipe togolaise de la CAN-2010, a annoncé samedi à l’AFP le président de la Confédération africaine (Caf) Issa Hayatou.

"Le comité exécutif (de la CAF) vient de suspendre le Togo pour deux Coupes d’Afrique des nations, a-t-il dit. C’est une sanction réglementaire. Il y a eu une interférence gouvernementale, ce que nous ne pouvons pas accepter".

Des indépendantistes du Cabinda avaient mitraillé le bus de la délégation du Togo, le 8 janvier, à la veille du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2010). Le chargé de communication de l’équipe togolaise, Stanislas Ocloo, et l’entraîneur des gardiens Abalo Amelete, avaient été tués dans l’attaque.

L’équipe du Togo s’était ensuite retirée de la compétition, à la demande de son gouvernement.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte