Société

Le fils de Sani Abacha à nouveau devant la justice suisse

Le fils de l’ancien chef d’État nigérian Sani Abacha doit comparaître lundi devant la justice suisse pour participation au pillage des ressources de son pays lorsque son père était au pouvoir, ont rapporté les médias helvétiques du week-end.

Par
Mis à jour le 9 mai 2010 à 19:50

Le procès qui se déroule au Tribunal de police de Genève a été provoqué par la contestation par Abba Abacha, l’un des dix fils du général, d’une condamnation prononcée en novembre, explique Le Temps.

Reconnu coupable en première instance

Abba Abacha, 41 ans, avait été déclaré coupable de participation à une organisation criminelle. Les juges genevois l’avaient condamné à une peine de prison avec sursis et avait ordonné la confiscation de de 350 millions de dollars (236 millions d’euros). Cette somme avait été saisie grace à l’entraide pénale internationale au Luxembourg et aux Bahamas.

Selon le système judiciaire suisse, l’appel de cette condamnation porte l’affaire devant le Tribunal de police genevois.

"C’est la toute première fois que cette monumentale affaire de détournements de fonds donne lieu à un procès", assure le journal helvétique précisant que la défense plaidait l’acquittement.

Le Nigeria avait adresé en 1999 aux autorités judiciaires suisses une commission rogatoire internationale visant à récupérer les 2,2 milliards de dollars que Sani Abacha, décédé en juin 1998, est accusé d’avoir détourné alors qu’il était au pouvoir entre novembre 1993 et juin 1998.

En Suisse, quelque 700 millions de dollars au total ont été bloqués depuis 1999 avant d’être restitués par tranches au Nigeria, selon un accord conclu entre les deux pays.