Défense

Affaire Firmin Mahé : non-lieu requis pour le général français Henri Poncet

| Par AFP
Photo non datée de Firmin Mahé.

Photo non datée de Firmin Mahé. © AFP

Le procureur du Tribunal des armées de Paris a requis un non-lieu pour le général Henri Poncet, commandant de la force Licorne déployé entre les loyalistes et les rebelles ivoiriens pendant la guerre civile, ainsi qu’un renvoi devant la Cour d’assises pour les quatre autres militaires français accusés. Firmin Mahé, un « coupeur de route » Ivoirien selon l’armée française, était mort étouffé par des militaires à bord d’un blindé en 2005.

Dans cette affaire qui avait ébranlé l’armée française, cinq militaires ont été mis en examen pour homicide volontaire ou complicité, dont le général Poncet, à l’époque commandant de la force Licorne, le dispositif militaire déployé en Côte d’Ivoire entre les troupes loyalistes fidèles au président Laurent Gbagbo et celles de la rébellion.

Dans ses réquisitions rendues le 17 mai, le procureur du TAP, Alexandra Onfray, a considéré que le général Poncet devait bénéficier d’un non-lieu.

« Non assistance à personne en danger »

Elle s’est en revanche prononcée pour le renvoi en assises de son adjoint, le colonel Eric Burgaud, mis en examen pour complicité d’homicide volontaire, et des trois soldats qui se trouvaient à bord du véhicule blindé léger (VBL).

Le procureur a toutefois requis une requalification en « non assistance à personne en danger » des charges retenues contre le conducteur du véhicule, le brigadier Lianrifou Ben Youssouf et contre le brigadier Johannes Schnier, soupçonné d’avoir maintenu le « coupeur de route » présumé lorsqu’il a été étouffé.

Il revient maintenant au juge d’instruction Florence Michon de suivre ou non les réquisitions du parquet et de délivrer une ordonnance de mise en accusation devant la cour d’assises.

Le tribunal aux armées de Paris (TAP) est compétent pour les crimes et délits commis par ou contre des soldats français à l’étranger.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte