Archives

Le gazoduc Medgaz sera opérationnel en septembre

Par
Mis à jour le 27 mai 2010 à 19:00

Le chantier du gazoduc sous-marin entre l’Algérie et l’Espagne est en voie d’achèvement, a expliqué le ministre algérien de l’Energie, Chakib Khelil.

Le gazoduc sous-marin Medgaz, reliant directement l’Algérie à l’Espagne, sera opérationnel en septembre prochain, a déclaré jeudi le ministre algérien de l’Energie, Chakib Khelil.

"Medgaz est un projet en cours d’achèvement, pour être opérationnel en septembre 2010", a déclaré M. Khelil à la presse en marge d’une séance du Parlement, selon l’agence APS.

"Certaines parties (de ce projet) sont déjà réceptionnées et subissent des tests. Les installations de compression seront terminées vers la fin du mois de juin prochain et seront testées à leur tour. Normalement, on commencera l’envoi du gaz (vers l’Espagne) au mois de septembre prochain", a-t-il précisé.

Le projet a été retardé de trois mois par les travaux d’installation des stations de compression et l’interconnexion avec le système espagnol, a ajouté le ministre.

Ce gazoduc sous-marin aura une capacité de 8 milliards de m3 de gaz par an pour un coût total évalué à 900 millions d’euros.

Il mesurera 1.050 km dont 550 km en territoire algérien et 210 km en mer en eaux profondes allant jusqu’à 2.160 mètres.

Le consortium Medgaz est constitué du groupe algérien Sonatrach (majoritaire avec 36%), des espagnoles Cepsa et Iberdrola (20% chacune), de Gaz de France et d’Endesa (12% chacune)