Société

Casamance : mort de l’évêque de Ziguinchor, médiateur pour la paix

L’évêque de Ziguinchor et responsable de l’Église de Casamance, très impliqué dans la recherche de la paix dans cette région du sud du Sénégal en proie à une rébellion indépendantiste, est décédé mardi.

Par
Mis à jour le 25 août 2010 à 18:25

L’évêque de Ziguinchor, principale ville de Casamance, Mgr Maixent Coly, est décédé mardi soir à l’âge de 61 ans à l’hôpital principal de Dakar des suites d’un accident cardio-vasculaire, a indiqué à l’AFP un responsable du diocèse de Ziguinchor.

Evêque de Ziguinchor depuis 1993, il a notamment eu à superviser trois accords de paix signés en 2001, 2002 et 2003 entre le gouvernement sénégalais et le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC, rébellion indépendantiste).

La Casamance, région agricole et touristique séparée du nord du Sénégal par la Gambie, est en proie depuis 1982 à une rébellion armée. Son développement est entravé depuis 1982 par cette situation de conflit larvé, en dépit de la signature d’un accord de paix en 2004.

Depuis la fin de l’année dernière, les accrochages se multiplient entre l’armée et les "éléments armés", présentés par l’armée comme des "braqueurs".