Politique

Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo vont s’expliquer chez Blaise Compaoré

Alpha Condé a annoncé samedi qu’il répondait « avec empressement » à l’invitation du président burkinabé Blaise Compaoré. Une rencontre est donc organisée entre les deux finalistes de la présidentielle guinéenne la semaine prochaine à Ouagadougou, sous l’égide du médiateur dans la crise guinéenne.

Par
Mis à jour le 28 août 2010 à 19:45

Alpha Condé accuse Cellou Dalein Diallo d’être le candidat d’une « mafia ». © AFP

L’invitation a été lancée à l’initiative du président de la transition le général Sékouba Konaté qui a achevé vendredi une visite de 24 heures au Burkina Faso. Elle vise à réunir la semaine prochaine à Ouagadougou les deux finalistes de la présidentielle guinéenne, fixé au 19 septembre : Cellou Dalein Diallo, et Alpha Condé.

Pour le second tour, organisé prés de trois mois aprés le premier tour, M. Condé voit "deux camps s’affronter" celui du "changement" qu’il prône contre la "continuité souhaitée et voulue" par son adversaire Cellou Dalein Diallo.

J’"ai en face de moi non pas un adversaire, un candidat mais une mafia qui a mis à sa tête une marionnette, car je ne peux pas appeler çà un candidat", dit-il. "Ce sont deux camps tout à fait différents qui s’affrontent, celui du changement et celui de la continuité, celui de la bonne gouvernance contre la mauvaise gouvernance", a explique le leader du RPG.

Alpha Condé, opposant guinéen historique, a été crédité de 18,25% des suffrages au premier tour, alors que Cellou Dalein Diallo a obtenu 43,69% des suffrages.