Politique

Eric Besson reporte son mariage, après les appels au chahut

Le ministre de l’Immigration Eric Besson a décidé dimanche de « déplacer » la date et le lieu de son mariage prévu le 16 septembre avec la jeune Tunisienne Yasmine Tordjman à la mairie du 7e arrondissement de Paris où plusieurs groupes Facebook ont prévu de se rendre afin de chahuter la cérémonie.

Par
Mis à jour le 6 septembre 2010 à 09:50

« J’ai décidé de déplacer la date et le lieu de ce mariage pour le ramener à ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être, une affaire exclusivement privée », a déclaré le ministre interrogé par l’AFP sur ces manifestations.

« Je n’ai pas peur des chahuts ou des canulars mais je n’envisage pas d’utiliser les moyens publics de sécurité pour un mariage qui relève de la sphère privée », a-t-il ajouté démentant que le président Nicolas Sarkozy devait se rendre à la cérémonie.

Le ministre a dit « déplorer qu’un quotidien ait cru devoir annoncer, sans même m’en prévenir, la date et le lieu de mon mariage ».

« Je ne me résous pas à vivre comme depuis plusieurs semaines sous l’œil des paparazzi ou avec des journalistes people menant des enquêtes sur ma vie privée ou sur la personnalité de ma compagne », a-t-il poursuivi.

Eric Besson, 52 ans, doit épouser Yasmine Tordjman, 24 ans, étudiante en école d’art et arrière petite fille de l’ancienne première dame de Tunisie, Wassila Bourguiba.

Le ministre de l’Immigration a été marié lors d’une première union avec Sylvie Brunel, géographe et professeur d’université à Paris IV, avec qui il a eu trois enfants et dont il a divorcé en 2009.