Politique

Jerry Rawlings en mission en Somalie

| Par AFP
L’ex-président ghanéen Jerry Rawlings dans le district de Tain, le 1er janvier 2009.

L'ex-président ghanéen Jerry Rawlings dans le district de Tain, le 1er janvier 2009. © AFP

Le président de la Commission de l’Union africaine Jean Ping a désigné l’ancien président ghanéen Jerry Rawlings pour être son envoyé spécial en Somalie, a annoncé l’Union africaine samedi.

Selon l’UA, des dirigeants africains avaient demandé à Jean Ping de désigner « une personnalité de haut rang » susceptible de susciter plus d’intérêt pour la situation en Somalie, pays de la Corne de l’Afrique privé de fait de gouvernement depuis 1991.

Jerry Rawlings, 63 ans, sera chargé de « mobiliser le continent et le reste de la communauté internationale pour qu’ils assument toutes leurs responsabilités et contribuent plus activement à la recherche de la paix, de la sécurité et de la réconciliation », indique un communiqué de l’UA.

La nomination de M. Rawlings, qui a dirigé le Ghana de 1981 à 2000, intervient à un moment où les forces de l’Union africaine, l’Amisom, sont engagées dans de violents combats avec les rebelles islamistes shebabs qui tentent de renverser les autorités de Mogadiscio soutenues par la communauté internationale.

Lundi, les forces gouvernementales et les troupes de l’UA ont pris le contrôle de positions occupées par les insurgés dans des combats qui ont fait au moins 15 morts.

Les troupes de l’UA, qui comptent 7.200 soldats, restent le seul rempart à la prise de Mogadiscio par les shebabs. Le gouvernement provisoire ne contrôle plus que quelques quartiers de la capitale.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte