Cinéma

L’Égyptien Ahmad Abdallah remporte le Tanit d’or des JCC avec « Microphone »

Ahmed Abdallah (C) avec l'acteur Khaled Abol Naga (D) et le producteur Ataf Youssef. © AFP

"Microphone" de l'Égyptien Ahmad Abdallah a remporté le Tanit d'Or, récompense suprême des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), dont la 23e édition a été clôturée dimanche soir à Tunis.

« Le Tanit d’Or a été attribué à ce film [Microphone, NDLR] pour son audace, sa jeunesse, l’efficacité de sa musique et la richesse de ses personnages dans une société qui refuse d’octroyer à des jeunes musiciens la place qu’ils revendiquent », a annoncé le président du grand jury, le réalisateur haïtien Raoul Peck.

Microphone relate l’histoire du jeune Khaled qui retourne à Alexandrie après des années d’absence et qui croise par hasard cette ville égyptienne des chanteurs de Hip Hop sur les trottoirs, des musiciens de rock sur les toits d’anciens bâtiments et des jeunes qui peignent des panneaux de graffiti sur les murs la nuit.

Le film dépeint la vie artistique de jeunes vivant en marge et qui cherchent à être reconnus.

« Nous sommes très contents de ce prix qui a une signification énorme pour toute l’équipe de ce film projeté au public arabo-africain pour la première fois. C’est un bon début pour nous », a indiqué à l’AFP le réalisateur du Microphone. Le Tanit d’argent a été décerné à Voyage à Alger de Abdelkrim Bahloul (Algérie), tandis que celui de bronze est allé à La mosquée de Daoud Aouled Syad ( Maroc).

Les JCC, la plus ancienne manifestation du cinéma au sud, créé depuis 1966, mettait en compétition cette semaine vingt-quatre longs et courts métrages en provenance de onze pays arabes et africains.

Le palmarès au complet :

Longs métrages :

Tanit d’or : « Microphone » de Ahmad Abdalla (Égypte)

Tanit d’argent : « Voyage à Alger » de Abdelkrim Bahloul (Algérie)

Tanit de bronze : « La mosquée » de Daoud Aouled Syad ( Maroc)

Mention spéciale :

« Chaque jour est une fête » de Dima al-Horr (Liban)

Courts métrages :

Tanit d’or : « Linge sale » de Malik Amara (Tunisie)

Tanit d’argent : « Pumzi » de Wanuri Kahiu (Kenya)

Tanit de bronze : « Lezare » de Zelalem Woldemariam (Ethiopie)

Prix du public :

« Voyage à Alger » de Abdelkrim Bahloul (Algérie)

Meilleure interprétation masculine :

Asser Yacine dans « Message de le mer » de Douad Abel Sayed (Égypte)

Meilleure interprétation féminine :

Denise Newman dans « Shirley Adams » de Oliver Hermanus (Afrique du Sud)

Prix du meilleur documentaire :

 « Fix me » de Raed Andoni (Palestine)

Prix du jury enfants

« Les palmiers blessés » de Abdellatif Ben Ammar ( Tunisie)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte