Société

La Tunisie remporte la victoire du Chan 2011

Par
Mis à jour le 26 février 2011 à 15:30

La Tunisie est parvenue à transformer l’essai vendredi, en remportant l’édition 2011 du Championnat d’Afrique des nations. Le sélectionneur de l’équipe avait dit vouloir dédier une éventuelle victoire aux Tunisiens qui ont fait tomber le régime Ben Ali.

La Tunisie a remporté vendredi 25 février le 2e Championnat d’Afrique des nations 2011 (CHAN-2011), en battant en finale l’Angola 3 à 0, une victoire que son sélectionneur Sami Trabelsi voulait dédier au peuple tunisien "libéré" après la chute du président Ben Ali.

La finale de ce tournoi réservé aux joueurs évoluant dans des clubs africains s’est disputée au stade El Merreikh à Omdurman, près de Khartoum, dans une atmosphère chaude et humide.

Dans le match pour la 3e place, le Soudan s’était auparavant imposé 1 à 0 face à l’Algérie.

L’entraîneur tunisien Sami Trabelsi avait indiqué il y a quelques jours qu’en cas de victoire il dédierait celle-ci à ses compatriotes, qui ont fait chuter en janvier le régime du président Zine el Abidine Ben Ali et l’ont contraint à l’exil en Arabie saoudite.

Première victoire

Les buts tunisiens ont tous été inscrits en deuxième mi-temps par Mejdi Traoui (47e), Zouheir Dhaouadi (73) et Oussama Darragi (79).

Il s’agit de la première victoire de la Tunisie à l’échelle du continent depuis celle obtenue en Coupe d’Afrique des Nations en 2004, compétition qu’elle avait également organisée.

Les Angolais n’ont jamais réussi à inquiéter véritablement leurs adversaires. Les deux pays s’étaient déjà rencontrés en match de poule et s’étaient séparés sur un match nul (1-1) il y a un peu plus de deux semaines.

Dans le match pour la troisième place entre le Soudan et l‘Algérie, le seul but soudanais du match est intervenu à la 37e minute et était signé Mudathir Eltaib.

La seconde mi-temps n’a pas modifié le score en dépit de nombreuses occasions. Le Soudan, avec cette troisième place, monte pour la première fois sur le podium depuis la Coupe d’Afrique des Nations qu’il avait accueillie et remportée il y a 41 ans.