Politique

Côte d’Ivoire : Charles Konan Banny, président de la future Commission « Vérité et Réconciliation »

L'ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, le 22 octobre 2008 à Yamoussoukro.

L'ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, le 22 octobre 2008 à Yamoussoukro. © AFP

L'ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny sera prochainement nommé président de la "Commission pour le dialogue, la vérité et la réconciliation" en Côte d'Ivoire, a annoncé dimanche le président ivoirien Alassane Ouattara.

« À ma gauche se trouve le Premier ministre Charles Konan Banny. Il se trouve ici car nous avons très prochainement l’intention de le nommer président de la Commission pour le dialogue, la vérité et la réconciliation », a déclaré à la presse M. Ouattara, juste avant de recevoir avec M. Banny les membres du groupe dit des Elders (Anciens) Desmond Tutu, Kofi Annan et Mary Robinson, au Golf Hôtel d’Abidjan.

Annan, Tutu et Robinson à Abidjan

M. Banny, 69 ans, a été Premier ministre de transition de Laurent Gbagbo de décembre 2005 à mars 2007, alors que la Côte d’Ivoire traversait une crise née en 2002 avec la tentative de coup d’État contre le président Gbagbo.

M. Annan, ancien secrétaire général de l’ONU, Mgr Tutu, prix Nobel de la Paix, Mme Robinson, ancienne Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, sont arrivés dimanche à Abidjan. Leur visite de deux jours a pour objectif de promouvoir « l’apaisement et la réconciliation », après une crise postélectorale de plus de quatre mois qui s’est soldée le 11 avril par l’arrestation de l’ex-président Laurent Gbagbo et l’arrivée au pouvoir d’Alassane Ouattara, qui avait remporté le scrutin présidentiel du 28 novembre.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte