Justice

Un Égyptien condamné à 3 ans de prison pour blasphème sur Facebook

Un blogueur est condamné à trois mois de prison pour insulta à la religion sur facebook. © AFP

Un Égyptien a été condamné samedi au Caire à trois ans de prison assortis de travaux forcés pour avoir insulté l'islam dans des propos publiés sur Facebook, a rapporté l'agence officielle Mena.

Le tribunal du Caire a reconnu Ayman Youssef Mansour coupable d’avoir "intentionnellement insulté, attaqué et tourné en ridicule la dignité de la religion islamique sur Facebook", a précisé la Mena.

Le tribunal a considéré que les insultes visaient "le noble Coran, la vraie religion islamique, le prophète de l’islam et les musulmans, d’une manière calomnieuse", a ajouté l’agence.

M. Mansour avait été arrêté en août, la police l’ayant retrouvé grâce à ses coordonnées internet. La Mena ne précise pas sa religion, mais rapporte que le tribunal a insisté sur le fait que tous les membres des religions étaient obligés de tolérer l’existence des autres.

En Égypte, la loi interdit les insultes à la religion. Elle a souvent été utilisée par le passé pour poursuivre des musulmans chiites dans un pays à grande majorité sunnite, qui compte aussi une importante minorité chrétienne (entre 6 à 10% de la population).

En 2007, le blogueur Karim Amer avait été condamné à de la prison ferme pour avoir insulté le prophète de l’islam et Hosni Moubarak, chassé par la rue en février après trois décennies au pouvoir. Il a été libéré en 2010.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte