Politique

Congo : une trentaine de morts dans l’accident d’avion de Brazzaville

Un cargo Iliouchine. © AFP/Archives - Nicolas Tucat

Un avion-cargo en provenance de Pointe-Noire au Congo a raté son atterrissage à l'aéroport de Brazzaville faisant une trentaine de morts parmi les habitants du quartier, a-t-on appris auprès des pompiers congolais.

Les recherches ont repris samedi matin sur la carcasse de l’avion cargo qui a raté son atterrissage vendredi soir à Brazzaville faisant, selon un bilan provisoire des services de santé, "entre 16 et 20 tués et 24 blessés", a-t-on appris de source officielle.

Selon M. Elira Dokekias, directeur général de la santé, les recherches interrompues en raison de la pluie vendredi soir ont repris samedi matin. Les sept personnes, dont les membres d’équipage, qui étaient à bord ont péri, a-t-il affirmé.

En ce qui concerne d’éventuelles victimes supplémentaires "au sol", les recherches se poursuivent, a souligné M. Dokekias. 24 personnes ont été hospitalisées dans différents hôpitaux de la ville, dont une qui est morte peu après, a précisé le responsable.

L’avion, un gros porteur de marque Iliouchine, arrivait de Pointe-Noire, la deuxième ville du pays située sur la côte atlantique, et transportait des voitures et d’autres marchandises pour le compte de la compagnie locale Aero-services.

Il a raté son atterrissage sur l’aéroport de Maya Maya en raison d’un violent orage, et a ensuite rasé plusieurs habitations, avant de s’écraser dans un ravin et de prendre feu, selon des témoins.Un avion-cargo en provenance de Pointe-Noire au Congo a raté son atterrissage à l’aéroport de Brazzaville faisant une trentaine de morts parmi les habitants du quartier, a-t-on appris auprès des pompiers congolais.

 

 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte