Politique

Mali : l’armée française chasse un groupe armé d’une ville du nord-est

Des soldats français, le 30 janvier 2013 à Tombouctou au Mali.

Des soldats français, le 30 janvier 2013 à Tombouctou au Mali. © Eric Feferberg/AFP

L’armée française est intervenue dans la nuit de vendredi à samedi contre un groupe armé qui avait pris le contrôle d’une localité malienne jusque-là contrôlée par les rebelles touareg du MNLA, a appris samedi l’AFP de sources militaires.

L’armée française est intervenue dans la nuit de vendredi à samedi contre un groupe armé qui avait pris le contrôle d’une localité malienne jusque-là contrôlée par les rebelles touareg du MNLA, a appris samedi l’AFP de sources militaires.

"L’armée française est intervenue vendredi nuit avec son aviation pour chasser de la localité de Anéfis (115 km au sud de Kidal, nord-est du Mali), le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), un groupe armé, qui venait prendre le contrôle des lieux des mains du MNLA", a déclaré à l’AFP, une source militaire africaine, dans le nord du Mali.

Vendredi, le MAA avait revendiqué la prise de la localité malienne de Anéfis, après des affrontements avec les touareg du MNLA.

Un responsable du MNLA, avait de son côté affirmé que "les assaillants" qui avaient pris le contrôle de la localité, étaient des islamistes du mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (mujao).

Plutôt présents dans la région de Gao (nord), le Mujao a démenti "toute implication" dans les affrontements de Anéfis. "Nous confirmons bien que l’aviation française est intervenue contre le MAA qui avait pris vendredi le contrôle de la ville de Anéfis préalablement sous les ordres du MNLA", a déclaré à l’AFP, un haut gradé de l’armée malienne, qui a préféré garder l’anonymat.

Samedi, la localité de Anéfis, a été déserté par les combattants du MAA dont notamment "des véhicules ont été détruits" par l’armée française, selon la source militaire africaine dans le nord du Mali.
 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte