Politique

Compaoré, le Sénat et la rue

Après 26 ans de pouvoir, le régime de Blaise Compaoré est confronté à des manifestations inhabituelles. Dans ce climat, le président du Burkina Faso pourra-t-il rebeloter à la présidentielle de 2015 ?

Par
Mis à jour le 22 juillet 2013 à 15:33

Manifestation anti-sénat le 29 juin dernier ; contre-manifestation du parti au pouvoir une semaine plus tard, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ; mouvement “Balai citoyen” lancé le 18 juillet, sur le modèle du sénégalais “Y’en a marre !” ; meeting de la Coalition contre la vie chère (CCVC) samedi dernier ; nouvel appel à marcher avec l’opposition le 28 juillet prochain, jour de l’élection des sénateurs… Face à cette gronde croissante, le camp Compaoré tentera-t-il de modifier l’article 37 de la Constitution qui, en l’état, interdit au président d’être à nouveau candidat en 2015 ?