Politique

En Côte d’Ivoire, le RHDP d’Alassane Ouattara favori des sénatoriales

Deux tiers des sénateurs seront élus ce 16 septembre au suffrage universel indirect par un collège de plus de 9 000 grands électeurs.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 15 septembre 2023 à 11:35

Le Sénat ivoirien est entré en fonction en 2018 à Yamoussoukro, deux ans après son inscription dans la nouvelle Constitution de 2016. © SIA KAMBOU / AFP

Deux semaines après les élections municipales et régionales très largement remportées par la majorité présidentielle, des élections sénatoriales se tiennent ce samedi 16 septembre en Côte d’Ivoire. Un collège de 9 430 grands électeurs, issus principalement des conseils municipaux et régionaux élus le 2 septembre, doit renouveler les deux tiers de la chambre haute du Parlement.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’Alassane Ouattara devrait logiquement sortir grand vainqueur de ce scrutin après avoir raflé plus de la moitié des communes du pays et 25 régions sur 30.

À LireEn Côte d’Ivoire, le PPA-CI de Gbagbo rate son retour électoral