Politique

Centrafrique : cinq personnes tuées par des hommes armés dans la nuit de samedi à Bangui

| Par AFP
Des soldats français de la force EUFOR-RCA à l’aéroport de Bangui, le 1er mai 2014.

Des soldats français de la force EUFOR-RCA à l'aéroport de Bangui, le 1er mai 2014. © AFP

Cinq personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche dans les 3e et 5e arrondissements de Bangui par des individus armés non identifiés, a appris l’AFP de source policière dimanche.

Une première personne a été victime de jets de grenades à son domicile du quartier Sarah de la capitale centrafricaine, quatre "ont été retrouvés morts, ligotés au quartier Sayé-Voir dans la nuit de samedi. Les corps portent des traces de balle et de torture", selon la même source.

Les violences demeurent quotidiennes à Bangui, en particulier dans les 3e et 5e arrondissements de la ville, où doit se déployer rapidement la force européenne Eufor-RCA. La formation de cette force, annoncée en décembre, a été plus longue que prévu en raison de la réticence de nombreux Etats européens à y participer.

Eufor-RCA est actuellement composée d’environ 150 hommes, essentiellement des militaires français issus de Sangaris et de soldats estoniens. La force montera progressivement en puissance jusqu’à compter en juin 800 hommes, dépêchés notamment par la Géorgie et plusieurs pays de l’UE comme l’Espagne, la Finlande ou l’Italie.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer