Société

Qui sera le meilleur footballeur africain de tous les temps ?

Par
Mis à jour le 8 juillet 2009 à 15:09

La Fédération internationale de football (FIFA) organise sur son site Internet un sondage Internet pour déterminer quel est le meilleur footballeur africain de tous les temps. En lice, des pointures telles que Roger Milla, Abedi Pelé ou Rabah Madjer.

Plusieurs légendes du football africain sont en lice pour le titre du meilleur footballeur du continent de tous les temps, organisé par la Fédération internationale de football (FIFA), selon un sondage initié depuis mardi par l’instance mondiale sur son site officiel.

Des concurrents comme le Camerounais Roger Milla, le Ghanéen Abedi Pele, le Libérien Georges Weah ou l’Algérien Rabah Madjer sont en course pour remporter le sésame.

La talonnade historique de Rabah Madjer

L’Algérien Rabah Madjer, auteur de la fameuse talonnade à laquelle il a donné le nom, a marqué de son empreinte le football algérien, souligne le site officiel de la FIFA. L’ancien maître à jouer du FC Porto (D1 portugaise) dans les années 1980 avait participé avec la sélection algérienne à deux Coupes du monde en 1982 en Espagne et en 1986 au Mexique. Avec les « Fennecs » (surnom de l’équipe nationale d’Algérie), Madjer a remporté la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 1990 à Alger, alors qu’avec son équipe, Porto, il a été l’un des artisans de la victoire en finale de la Coupe des clubs champions d’Europe contre Bayern Munich (2-1).

Abedi Pelé, triple meilleur joueur africain

Le Camerounais Roger Milla est une légende. Il a participé à trois phases finales de Coupe du monde et reste, à ce jour, le buteur le plus âgé de l’histoire du tournoi (42 ans). L’Afrique doit aussi beaucoup à George Weah. Le Ballon d’or 1995 n’a laissé que de bons souvenirs à tous les clubs prestigieux par lesquels il est passé (Paris SG, OM, AC Milan, Chelsea. . . ), au Liberia, mais aussi au continent africain, en étant désigné Ballon d’or africain en 1989, 1994 et 1995.

Au début des années 1990, Abedi Pelé était le joueur phare du continent. Il n’est pas étranger à la victoire de son club, l’Olympique de Marseille, en Ligue des champions en 1993. Elu meilleur joueur africain en 1991, 1992, et 1993, le Ghanéen figure en bonne place dans le panthéon des meilleurs joueurs africains.

Les autres footballeurs mythiques

Dans la liste proposée pour le sacre final, on trouve également des joueurs comme Tarek Dhiab (Tunisie), Badou Zaki (Maroc) et Hossam Hassen (Egypte).

Samuel Eto’o et Didier Drogba sont dans la lignée de ces grands attaquants africains qui enfilent les buts comme des perles. Leur génie fait l’unanimité dans le monde. Mais ont-ils davantage révolutionné le football africain que leurs glorieux prédécesseurs, s’interroge la FIFA.

D’autres stars de toutes les époques, telles que les Sud-Africains Jomo Sono et Lucas Radebe, l’Egyptien Mahmoud El Khatib, les Algériens Larbi Ben Barek et Lakhdar Belloumi ou le Malien Salif Keita sont de véritables mythes, conclut la FIFA.