Politique

Le nouveau gouvernement zambien a prêté serment

Le nouveau gouvernement zambien a prêté serment devant le chef de l’Etat, nouvellement élu, Rupiah Banda, qui a exhorté les ministres à travailler dur pour réaliser les engagements pris lors de la campagne électorale.

Par
Mis à jour le 17 novembre 2008 à 17:14

S’exprimant au cours de la cérémonie de prestation de serment dans la capitale Lusaka, il a déclaré que les attentes du peuple sont énormes et l’équipe gouvernementale devrait veiller à la satisfaction des aspirations de celui-ci.

Le nouveau vice-président, George Kunda, qui a été auparavant ministre de la Justice, figure parmi ceux qui ont prêté serment. Il conservera toutefois son portefeuille de ministre de la Justice, une initiative qui a déjà été condamnée par certaines couches de la société.

De ce fait, le Président Banda a été instamment prié de nommer quelqu’un d’autre au poste de ministre de la Justice, afin de permettre au vice-président de se concentrer sur son portefeuille. Le nouveau gouvernement est principalement composé des mêmes personnes qui ont servi le pays après le décès du Président Levy Mwanawasa, à l’exception de certains qui occupent d’autres ministères.

Le Président Banda a annoncé son nouveau gouvernement vendredi, mais nombreux sont ceux qui ont critiqué ses choix en faisant valoir que le président avait récompensé les personnes ayant battu campagne en les nommant à des postes ministériels, sans pour autant tenir compte de leurs compétences.

Le Président Banda avait renvoyé quatre ministres du gouvernement de Mwanawasa, dont l’ancien ministre des Finances, Ngandu Magande, qui avait contesté sa candidature à l’élection présidentielle pour le parti au pouvoir.