Société

Le Maroc veut créer son « élite sportive »

Le Comité olympique marocain (CNOM) a décidé de mettre en place une commission olympique chargée de la préparation de l’élite sportive du pays dans une optique d’accompagnement stratégique, a-t-on appris de source officielle.

Par
Mis à jour le 21 novembre 2008 à 13:40

La commission aura à accompagner l’élan sportif au Maroc dans la perspective de réaliser les meilleures performances et recenser les sportifs disposant du potentiel pour les accompagner via une préparation de longue durée, indique le comité olympique chérifien.

Un plan d’action devrait voir le jour « dans les meilleurs délais » pour mener à bien cette mission qui impliquerait également les opérateurs privés, selon la même source. Le nouveau projet s’inscrit dans la dynamique que les autorités marocaines veulent imprimer au secteur sportif du pays pour en faire un secteur « porteur ».

Il intervient également après les premières assises sportives, tenues fin octobre, qui avaient appelé à ériger le sport en un véritable levier de développement humain dans toutes les régions du pays.

Le Roi Mohammed VI avait lui-même appelé à la mise en place d’un dispositif « moderne et efficace de régulation du secteur sportif reposant essentiellement sur la restructuration du paysage sportif national et la mise à niveau des organisations sportives dans la perspective de leur professionnalisation ainsi que la démocratisation des instances chargées de leur gestion ».

Il s’était dit indigné par le fait que le sport « est en train de s’enliser dans l’improvisation et le pourrissement, et qu’il est soumis par des intrus à une exploitation honteuse pour des raisons bassement mercantilistes ou égoïstes ».

Quelque 12 milliards de dirhams (800 millions de dollars) serait nécessaire pour relancer le secteur d’ici 2020, indique-t-on de sources concordantes.