Société

Sanctions de la Fédération marocaine de football contre Baddou Zaki

Le coach marocain Baddou Zaki (Ballon d’or africain 1986) s’est vu infligé une suspension avec sursis durant la saison footballistique en cours au Maroc et une amende de 60. 000 dirhams (8000 dollars) pour « manquement au respect» dû à l’arbitre, a appris APA de source officielle.

Par
Mis à jour le 21 novembre 2008 à 16:33

La commission disciplinaire de la Fédération royale marocaine de football, qui a rendu le verdict, a réagi ainsi à la protestation jugée « incongrue » de Zaki lors d’un match entre l’équipe du WAC, dont il est le coach, et les FAR de Rabat.

Zaki, entraîneur du Onze marocain entre 2002 et 2006, « aurait insulté » l’arbitre de la rencontre en question pour ses décisions jugées « injustes » au détriment de son équipe dont il assure la commande depuis le début de cette saison.

Baddou Zaki, gardien de but de la sélection marocain entre 1979 et 1991, est une « icône » du football marocain et a brillé entre 1986 et 1990 en championnat espagnol.

La récidive de Zaki équivaut à une suspension effective jusqu’à la fin de la saison, indique-t-on.