Société

L’ancien Premier ministre mauritanien inculpé et emprisonné pour détournement de fonds

L’ancien Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Ahmed El Waghev, a été inculpé et écroué dans l’affaire de banqueroute de la société publique ‘’Air Mauritanie’’, a appris APA de source judiciaire vendredi à Nouakchott.

Par
Mis à jour le 21 novembre 2008 à 18:25

Directeur général de la compagnie aérienne entre 2004 et 2006, Ould Ahmed El Waghev a été ramené de son village natal, Moudjeria (centre), où il était jusqu’ici assigné à la résidence surveillée depuis le putsch ayant déposé l’ex président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, le 6 août dernier.

Il est accusé de « détournement de fonds » au même titre que quatre autres anciens responsables d’’’Air Mauritanie’’, tous envoyés à la prison civile de Nouakchott.

Parmi les inculpés figure un ex directeur général de la compagnie, Sidi Mohamed Ould Biye, conseiller économique de Ould Cheikh Abdallahi au moment du coup d’Etat.

‘’Air Mauritanie’’ avait été déclarée en faillite début 2008 après la saisie de ses deux avions ‘’Boeing 737’’ en septembre 2007 à l’aéroport d’Orly à Paris, suite au non paiement de leur location au propriétaire, la société américaine International Lease Finance Corporation (ILFC).

La compagnie était redevable d’une dette de 30 millions de dollars (pour un capital de 22 millions), conséquence de plusieurs années de gestion chaotique, avant d’être placée en redressement judiciaire.

Au mois de novembre 2007, fut créée ‘’Mauritania Airways’’, une nouvelle compagnie aérienne, détenue à 51 % par Tunis air, 39 % par le groupe privé mauritanien Bouamatou et 10 % par l’État mauritanien.