Société

L’Algérien Raouraoua candidat à l’exécutif de la CAF et de la FIFA

 Mohamed Raouraoua, ancien président de la Fédération algérienne de football (FAF), s’est porté candidat aux élections de l’exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) et à celui de la Fédération internationale de football (FIFA) prévus lors du Congrès de l’instance africaine en février 2009 à Lagos (Nigeria).

Par
Mis à jour le 22 novembre 2008 à 12:53

« Effectivement, je suis candidat pour un second mandat au comité exécutif de la CAF. Il faut aller aux élections qui sont transparentes et démocratiques au sein de l’instance africaine. Chacun veut remporter les suffrages », indique M. Raouraoua.

Agé de 63 ans, il avait été élu le 22 janvier 2004 à Tunis membre du comité exécutif de la CAF, une première dans les annales du football algérien.

Il avait obtenu 33 voix devant deux autres candidats. Rompu à la gestion et aux affaires du football, Raouraoua est présent depuis plus de trois décennies dans le monde du ballon rond.

Outre son poste au comité exécutif de la CAF, l’ex-président de la FAF préside aux destinées de plusieurs commissions, notamment celle des affaires juridiques et du statut des joueurs, celle des medias, et celle des compétitions inter-clubs.

Lors des élections de février 2009, l’Algérien aura comme concurrent direct pour la Zone Nord, le Libyen Gamal Jaafari, pour un seul poste à pourvoir. « On est jamais sûr de gagner lors d’une élection. C’est une bataille électorale. Je ferai en sorte de la remporter », précise-t-il.

Vice-président et président de la commission de compétition de la Ligue des champions de l’Union arabe de football (UAFA), Raouraoua est également candidat pour le comité exécutif de la FIFA. « La priorité des priorités, c’est d’être présent à la Confédération africaine de football », avise toutefois le dirigeant algérien, indiquant être déjà présent à la FIFA à travers plusieurs commissions, notamment celles de l’organisation de la Coupe du monde, juridique, stratégique.

Il a également présidé la Task Force de la FIFA.

Pour l’élection au comité exécutif de l’instance internationale du football, l’Algérien aura en face deux autres candidats, le Tunisien Slim Chiboub et l’Egyptien Hani Abou Rida.